mardi 15 mai 2012

3ème chronique d'ALSORVAMPRED - Le deuil de l'ignorance

Alors que mon roman ALSORVAMPRED - Le deuil de l'ignorance sort aujourd'hui, voici une nouvelle chronique sur la blogosphère :-))

Cette fois c'est Malorie qui vous fait part de ses impressions pour son blog True Book :

En voici quelques extraits, sans spoilers ;-)

* * *

Les inconditionnels des actus littéraires (tel que moi) ne sont certainement pas restés indifférents quant à l’image mystérieuse représentant le symbole de l’Alsorvampred qui a été dévoilée il y a quelques mois. Ce cercle avec en son cœur une chauve souris, un pentagramme et une lune inversée à immédiatement titillé ma curiosité. Alors quand Chloé Delalandre m’a contacté afin de savoir si je serai éventuellement intéressée pour le lire, j’étais vraiment sur un petit nuage ^^ Je tiens donc à remercier infiniment Chloé Delalandre ainsi que les Editions Val Sombre pour cette découverte en avant-première qui s’est avérée être un gros coup de cœur !

Dès les premières pages j’ai été immergée dans l’ambiance très spéciale qui se dégage de ce roman. Ce petit côté sombre m’a immédiatement séduite et dès lors je n’ai pas pu me retenir d’enchainer ma lecture. Même si l’histoire en elle-même n’est pas novatrice, j’ai aimé l’univers qui l’entoure. En effet, nous découvrons une jeune femme orpheline qui va, peu à peu, découvrir son passé et son héritage, à savoir qu’elle est issue d’une lignée peu ordinaire. On peut se dire que c’est du vu et revue, je vous l’accorde, mais là où Chloé Delalandre se démarque c’est grâce à l’univers riche et original qu’elle a su créer. La magie est à la fois complexe et passionnante. Les mots et les sortilèges utilisaient pour définir l’utilisation de la magie sont vraiment bien réfléchis et bien trouvés, je ne vous cache pas que certaines m’ont donné le sourire.

(...)

L’intrigue est parfaitement bien menée, avec de bons rebondissements, un vrai méchant, mystérieux à souhait qui nous promet une intrigue à cent à l’heure pour la suite. Je pourrai encore vous parler de plusieurs points vraiment passionnants de l’histoire mais je préfère m’arrêter là, j’ai déjà l’impression d’en avoir trop dit !

(...)

A propos du style de l’auteure, on sent que c’est son premier roman, c’est indéniable, quelques petits passages m’ont paru inutiles mais malgré tout sa plume reste très agréable, fluide et enivrante. J’ai beaucoup aimé ses descriptions, je n’ai eu aucun mal à m’imaginer visuellement les lieux dans lesquels notre héroïne évolue, qui sont, il faut bien l’admettre, vraiment magiques. L’imagination de l’auteure concernant les phénomènes magiques reste sans conteste le point fort de ce roman, j’ai vraiment pris un réel plaisir à les découvrir. Chloé Delalandre nous offre un premier roman qui nous laisse entrevoir son potentiel, ces futurs écris nous réserverons bien des surprises j’en suis sur.

En conclusion, nous n’avons rien à envier à nos voisins américains, il existe en France de talentueux auteurs capables de nous offrir des fresques fantastiques et magiques,  et Chloé Delalandre en fait clairement partie. Alsorvampred est un roman passionnant avec un monde imaginaire vraiment bien travaillé pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur.  Romance, magie, amitiés, créatures fantastiques, secrets et trahisons sont réunis dans un cocktail plus que savoureux. Malgré quelques petites maladresses, Alsorvampred vaut vraiment le détour.  Belle lecture à tous ;) 

* * *

Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette chronique ICI ***ATTENTION SPOILERS***

Un immense MERCI à Malorie !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire